Apprendre à se reconstruire …

J’ai déjà fait un burn out et à plusieurs reprises, j’ai l’impression de replonger… J’ai déjà fait des bonds en avant, mais au fond je me fatigue d’être en lutte, encore et encore, pour ne pas ressombrer.

Lorsqu’un premier épisode de Burn Out est venu mettre le vacarme dans nos vies, il laisse une sensation de terre en friche sur laquelle tout est à reconstruire. Les repères que nous connaissions bien sont devenus ceux qui nous font désormais souffrir : le travail, la famille, les enfants, les amis…

Tout semble être devenu incompréhensible, flou… la terre en friche est devenue une terre brûlée sur laquelle des troncs flambent encore un peu, de la fumée cache l’horizon. Les arbres sur lesquels nous pouvions nous appuyer ont disparu un à un, et ceux qui ont survécu au marasme semblent être fragiles.

L’entourage cherche à comprendre mais nous n’avons pas les mots pour expliquer l’inexplicable. La frustration se mêle à la culpabilité, la colère se mêle à la peur, l’envie et le plaisir ont laissé place à des souvenirs devenus si lointains et à l’incompréhension. Plus rien ne semble faire sens.

Groupe Facebook privé Cabinet CMD – Décider le changement

Et c’est une quête qui se met en place. A son rythme. Jamais assez rapide, c’est certain. Nous nous acharnons avec le peu de force qu’il reste à sortir de ce paysage sinistré, mais seulement quand le cap de l’effondrement semble passé. (Ce que nous ne voyons pas encore à cet instant, c’est que l’envie que nous avons de nous en sortir, et vite, est porteuse et plutôt bon signe… )

Commence alors le périple d’une reconstruction pour retrouver celui ou celle que nous étions avant.

Est-il possible de reconstruire la même maison, sur le même terrain alors qu’un incendie vient de tout ravager ?

CMD

La réponse semble presque évidente mais nous n’osons pas encore croire qu’il ne va pas être possible de vivre de nouveau les mêmes choses qu’auparavant. A notre rythme, nous prenons conscience qu’une petite mort est en train d’opérer. Nous ne pouvons plus être le ou la même après cela. Si je veux reconstruire ma maison, je vais devoir prendre en compte l’environnement et agir à la lumière du risque incendie. En conscience. 🙂

✨C’est cette conscience de soi et de ce que l’on découvre de soi sur ce nouveau terrain qui est l’élément fondateur de notre reconstruction. A chaque réflexion sur les éléments qui vont composer notre nouveau toit, nous ferons un choix riche de sens. Nous saurons le justifier, et le simple fait que ce choix ait sa cohérence à l’instant T, au regard de ce qu’il s’est passé de dramatique, aidera à alléger le poids qu’apporte la peur de ne peut-être pas avoir bien fait. Nous prenons les décisions en fonction de ce que nous savons de la situation et avec l’expérience que nous avons à ce moment là.

Demandez votre accès au groupe privé Facebook
Cabinet CMD – Décider le changement

Les moments où nous avons le sentiment de rechuter et où nous sentons que nous ne pilotons plus, ce sont ces fois de trop où nous ne nous sommes plus écoutés, les fois où nous avons décidé, pour des raisons autres que la sécurité liée à l’incendie, de changer de matériaux, les matériaux étant les habitudes prises.

Comment cela se transpose dans le quotidien ? Par exemple, quelques années après mon épisode d’épuisement général, j’allais mieux. J’avais retrouvé une stabilité dans ma vie personnelle et les outils que j’avais mis en place dans mon quotidien étaient devenus de vrais alliés. Mes envies de projet sont revenues par containers !

Tellement heureuse de voir que tout semblait « revenir comme avant » mais pas dans le même contexte, j’ai lâché progressivement mes petits « alliés » au profit d’un travail cérébral intensif et de mises en expérience de mes projets plus ou moins réussies… Avec mon tempérament passionné, je me suis laissée embarquer dans mon enthousiasme au détriment de mon équilibre retrouvé.

CMD

Et j’ai fait basculer la balance du côté obscur. La fatigue physique est revenue, mon mental s’est remis à chauffer, mon impulsivité est revenue, mes frustrations, tout était fait pour me faire court-circuiter d’un moment à l’autre. Je venais de faire l’expérience de la sortie de zone !

J’ai alors compris que tout ce que j’avais appris jusqu’à présent (mes outils alliés, mes habitudes…) n’étaient pas les bûches qui alimentent le feu de la maison pour la chauffer mais bien les fondations. Mes outils, mes alliés étaient devenus mon socle, la base de ma nouvelle vie. Cette expérience a eu le mérite de m’apprendre quels étaient mes besoins fondamentaux et ce que je devais chérir pour poursuivre ma route.✨✨✨✨

✨Chaque expérience que nous menons suite à un épuisement est source de connaissances sur soi.
✨Et chaque expérience est l’assise de la pleine conscience qui nous aide à traverser notre quotidien.
✨Chaque nouvel épisode d’épuisement nous en dit long.


👉Et c’est cet apprentissage des éléments fondateurs de votre reconstruction que je vous invite à explorer à travers les entretiens Découverte que je propose, pour avancer en conscience sur votre chemin.

Demandez votre entretien découverte : contact@moninstant-sophro.fr

A très bientôt !

Claire MAUNIE DEBIN


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2019 ••• IDÉFIXE ® ••• . Tous droits réservés.
LinkedIn
Share